POIVRONS CONFITS







De mon enfance en Méditerranée il me reste une multitude de souvenirs gustatifs et olfactifs. Ces poivrons confits en font partie. Si vous n'avez jamais goûter cet type de met, je vous le conseille vivement. Quels parfums et que de subtilité dans cette recette ! Des poivrons cuits au four avec leur peau puis pelés et émincés pour être plongés dans de l'huile d'olive parfumée... Un vrai bonheur ! Vous pourrez ainsi les déguster de suite ou les conserver longtemps au frais, après stérilisation des bocaux et les servir en salade ou en simple accompagnement de viande, de poisson ou de grillades. Et retrouver tout le soleil du Sud dans votre assiette  !





POIVRONS CONFITS




Ingrédients :

- 3 beaux poivrons rouges
- 3 beaux poivrons verts
- 400 à 500 ml d'huile d'olive vierge extra de qualité
- 5 gousses d'ail
- 2 branches de thym
- 3 pincées de sel
- 2 pincée de poivre du moulin

Vous pouvez n'utiliser que des poivrons rouges, ils sont plus doux et plus sucrés que les verts. Personnellement,  je trouve le mélange des deux saveurs intéressant.



C'est parti !



Préchauffez votre four à 170°.

Lavez et essuyez les poivrons et coupez le pédoncule à ras si nécessaire.

Retournez-les entiers sur une plaque du four recouverte de papier cuisson.

Enfournez pour 60 à 80 min. de cuisson à 170° en surveillant. Vos poivrons doivent être rabougris et mous mais pas carbonisés (noircis par endroits seulement et à peine). La cuisson dépend des fours donc à vous de juger et de baisser le four si nécessaire. 

Les poivrons rouges cuisent plus vite que les verts donc sortez-les au bout d'une heure si vous les jugez cuits.

Mettez-les ensuite dans un sac plastique, les verts dans un sac, les rouges dans un autre et fermez le sac en faisant un nœud. Cela va permettre à la peau de se décoller toute seule une fois les poivrons tièdes.

Percez ensuite le fond des poivrons avec un couteau au dessus de l'évier pour en faire sortir l'eau en pressant légèrement.

Puis pelez les poivrons et enlevez leur pédoncule ainsi que les graines situées à l'intérieur.




Détaillez chaque poivron en fines lamelles et mettez-les dans un bocal en verre de type pot à confiture grand format ou conserve en verre. Le bocal doit pouvoir fermer hermétiquement.

Une fois toutes les lamelles de poivrons dans le bocal, ajoutez l'huile d'olive préalablement chauffée à la casserole, le thym, le sel et le poivre.

Pelez les gousses d'ail en les contrariant sur une planche à découper...Je m'explique : Posez la gousse d'ail à l'envers sur la planche, côté bombé vers le haut et appuyez dessus avec le pouce. Il vous sera très facile ensuite de peler cette gousse d'ail sans couteau et sans qu'elle colle aux doigts.

Jetez les gousses d'ail entières et pelées dans le bocal et mélangez délicatement avec une cuillère en bois.

Fermez le bocal en verre et stérilisez-le comme un conserve pendant 15 minutes puis une fois refroidi, entreposez-le au frais. Certaines personnes ont eu de très bon résultats de conservation simplement en retournant les bocaux après remplissage et fermeture. Cependant les germes se développent assez vite et il faudrait stériliser les cuillères et mettre des gants pour éviter toute transmission.

Vous pouvez également si vous le souhaitez laisser le bocal au frais sans stérilisation pendant 24 h et consommer les poivrons dans ce laps de temps, mais sachez-le, aucune consommation longue durée n'est possible dans ce cas car la toxine botulique peut se développer et les rendre immangeables.

Pensez à sortir le bocal un peu à l'avance du réfrigérateur pour la dégustation car l'huile fige au réfrigérateur et ne sera pas très esthétique. Et rien ne sert perd ! Une fois le bocal vide, récupérez l'huile d'olive parfumée pour vous salades ou y faire mariner de petits fromages de chèvre !





Et régalez-vous avec ces poivrons délicieux gorgés de saveurs ensoleillées !




24 commentaires:

  1. Ohlala, les saveurs du sud à porter de mains à tout moment, c'est juste l'idéal. J'avais déjà entendu parler des poivrons confits mais je ne me suis pas lancée.
    Pourtant, ça a l'air terriblement bon et pas si compliqué à faire. Il faut juste bien vérifier leur cuisson :)

    Et puis ail (j'adoooore ça), thym et huile d'olives... Que du savoureux en somme :)

    Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Ah l'odeur des poivrons cuits au four, c'est juste irrésistible!Ce genre d'entrée ne fait pas long feu à la maison,miam!

    RépondreSupprimer
  3. MMMM j'aime tout dans les poivrons confits: l'odeur, la couleur, la saveur ... ça me rappelle mon Sud qui me manque tant !

    RépondreSupprimer
  4. C'est vrai que l'odeur et les saveurs sont à tomber !
    Merci !

    RépondreSupprimer
  5. Mmm je n'ai pas grandi près de la Méditerranée, mais les poivrons confits ont depuis longtemps conquis mes papilles. Merci pour ta recette...

    RépondreSupprimer
  6. j'adore ça, je vais penser au bocal dans la semaine, merci !! bisous

    RépondreSupprimer
  7. Magnifique photo!!! On adore ça ici!! Gros bisous...

    RépondreSupprimer
  8. C'est marrant dans ma famille, on appelle ça des poivrons à la jive et tout le monde en raffole ! C'est tellement bon dans la salade, les pâtes etc. Et avec l'huile parfumée aux poivrons, on peut aussi faire pleins de bonnes choses :)

    RépondreSupprimer
  9. J'adore les poivrons confits mais jusqu'à présent, c'est ma mère qui les préparait ! Je vais peut-être pouvoir lui voler la vedette avec ta recette ;)

    RépondreSupprimer
  10. Je ne dirais pas non à un peu de soleil dans mon assiette ! ^^
    Bonne soirée, bisous

    RépondreSupprimer
  11. J'en ai toujours dans mon frigo ... c'est trop bon !! par contre je n'ai jamais pensé à mettre cette recette sur mon blog... Tu me fais envie !

    RépondreSupprimer
  12. Moi aussi j'adore cette recette. J'ajoute simplement un filet de vinaigre balsamique en plus...un délice

    RépondreSupprimer
  13. J'ai fait la recette la semaine dernière et ça m'apparaissait tellement délicieux! Quelle ne fût pas ma déception aujourd'hui en ouvrant le pot, et tout pétillait, ça avait fermenté :( Pourtant ça ne fait qu'une semaine, et c'était au frigo. J'aurais sans doute dû utilisé un pot stérilisé. Déception, mais je vais retenter, et on les mangera dans les 3-4 jours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez raison Joëlle. La stérilisation s'impose pour une conservation longue. Merci et à bientôt sur ça croustille !

      Supprimer
  14. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  15. Merci pour vos gentils commentaires !
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  16. Merci de m'avoir répondu :) Je vais définitivement re-tenter. Mes poivrons étaient bien immergés, par contre, pas de points blancs dans l'huile, je crois que j'avais mis le contenant dans un endroit pas suffisamment froid (dans la porte du frigo). Je les ai goûtés et c'était très pétillant :/ Merci pour les conseils, j'adore les poivrons confits, et je ne vais pas abandonner! Par ailleurs j'ai appris, avec cette recette, le truc de mettre les poivrons dans un sac plastique pour décoller la peau. Je faisais toujours ça à la main, mais c'est vraiment plus pratique avec ta technique ;) Merci!

    RépondreSupprimer
  17. Merci Joëlle!
    Pour la conservation l'intérieur du réfrigérateur sera préférable effectivement.
    Votre idée de stériliser le bocal est interessante et peut permettre une meilleure conservation.
    Quoi qu'il en soit il est quand même préférable de consommer les poivrons rapidement :-)
    A très bientôt !

    RépondreSupprimer
  18. magnifique idée. Et j'aime bien le recyclage de l'huile avec des petits chèvres frais. Bravo, belle recette et très simple ma foi. Il suffisait juste d'y penser.
    Merci et bonne journée.

    RépondreSupprimer
  19. Anonyme4/5/14

    Très bonne recette. Attention toutefois, avec les conserves non stérilisées, au possible développement de la toxine botulique. Ce n'est pas sans conséquences désastreuses...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Tout à fait ! Ma recette parle effectivement de poivrons consommés rapidement mais pour toute conservation de longue durée la stérilisation est indispensable. Merci.

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

      Supprimer
  20. J'aime beaucoup. Sur des tartines ou pour faire un houmous aux poivrons.

    RépondreSupprimer